Architecture (Équipements)

Maison de la Terre - QE, Passif & Energie positive _ v#1 - 2011 / 2013 Casablanca (Maroc)

Maîtrise d'oeuvre

architecture : atelierphilippemadec & atelier Fayçal Sentissi (Casablanca)
environnement : Tribu Conseil (Alain Bornarel)
Structure : c&e structure (Jean-marc Weill)

Maîtrise d'ouvrage

maître d'ouvrage : Sindibad Beach Resort & Sindi Park

Au bord du boulevard de l’Océan Atlantique à Casablanca (Maroc), la Maison de la Terre est un équipement à vocation culturelle, touristique et pédagogique. Il s’installe dans un projet urbain significatif autour de la récréation du parc de loisirs Sindibad et de son parc animalier, et de la création d’un parc archéologique, d’un parc urbain et d’un parc écologique. La Maison de la Terre est la porte d’entrée du parc archéologique. Orientée vers la pédagogie et la connaissance de notre planète, elle sert aussi à révéler les qualités écologiques de son site d’implantation.

Son architecture est nourrie de la simplicité formelle des volumes des grandes architectures musulmanes et de la délicatesse des moucharabiehs, ces dispositifs de ventilation naturelle forcée  fréquemment utilisée dans l’architecture traditionnelle des pays arabes. Son volume compact s’apparente au cube ; sa peau est un moucharabieh faisant office de protection solaire. En son centre une sphère accueille une salle de conférence, de cinéma servant aussi de planétarium.

Placé sur pilotis au niveau du boulevard, elle impacte le moins possible le parc écologique ; les ascenseurs ne descendent pas jusqu’au parc pour éviter d’y couler une fosse en béton, seules des rampes en bois y accèdent. Une végétation riche occupe ce site grâce à l’apport de 13 sources historiques, 7 ont été repérées, site qui est à l’exutoire des ces eaux de sources avant qu’elles ne coules vers l’Océan.

Compte tenu de la proximité immédiate de la mer et de l’impact de la forte solarisation, le choix des matériaux s’est porté vers le béton et le ductal pour l’enveloppe, vers l’acier pour les éléments spécifique d’articulation et vers le bois parcimonieusement dans les espaces intérieurs et la structure de la sphère. Le Maroc est un pays producteur de ciment et une unité de production de Ductal y est ouverte, alors que le bois y est en denrée rare.

La Maison de la Terre a une surface utile de 2.000 m2. Au rez-de-chaussée se trouvent l’accueil, la boutique, les expositions temporaires et un espace multimédia. Au premier étage, sont les ateliers pédagogiques. Au second étage, l’entrée de la salle sphérique (Planétarium), des salles de réunions et les bureaux des associations hébergées, ainsi que les bureaux de l’administration. En toiture, une vaste terrasse protégée des vents et du soleil offre une vue tous azimuts sur la ville de Casablanca, les parcs et l’Océan.

atelier-architecture-philippe-madec-maison-de-la-terre-qe-passif-et-energie-positive-_-v1-casablanca-maroc-400.jpg
atelier-architecture-philippe-madec-maison-de-la-terre-qe-passif-et-energie-positive-_-v1-casablanca-maroc-401.jpg
atelier-architecture-philippe-madec-maison-de-la-terre-qe-passif-et-energie-positive-_-v1-casablanca-maroc-402.jpg
atelier-architecture-philippe-madec-maison-de-la-terre-qe-passif-et-energie-positive-_-v1-casablanca-maroc-528.jpg
Back
Rechechez parmis nos projets
Close

Entrez votre mot clé