Architecture (Équipements)

Les Mondes Polaires / Paul Emile Victor _ QE & BBC - 2012 Prémanon - Les Rousses (39)

Maîtrise d'oeuvre

architecture : atelierphilippemadec & Plages Arrière _ paysage : Big Bang _ scénographie : Arc-en Scène _ environnement : Tribu Conseil _ bet généraliste : CET ingénierie _ bet VRD : Poyry _ acousticien : AAB

Maîtrise d'ouvrage

La Communauté de Communes de la Station des Rousses

Concours _ surface en shon : 5.470 m2 _ coût : 7.850.000 € ht

La création de « LES MONDES POLAIRES _ Paul-Emile Victor » répond à des enjeux  différents : 1/ engager la possibilité d’une reconnaissance internationale en cohérence, d’une part, avec la stature de Paul-Emile Victor et, d’autre part, avec l’accélération de la fonte des glaces arctiques et antarctiques ; 2/ participer à l’identité, à la cohérence et au développement du territoire de la Communauté de Communes de la Station des Rousses ; 3/ équiper en le respectant le cœur à l’échelle fragile du village de Prémanon. Pour y parvenir, le projet réhabilite d’anciens bâtiments, les métamorphose en un édifice mixte. Le budget alloué implique de réfléchir à de choix tactiques dans le positionnement des investissements de telle manière à atteindre tous les objectifs attendus y compris le respect du budget. L’extension apporte une cohérence fonctionnelle et identitaire à ce programme mixte, susceptible d’intégrer les bâtiments existants sans les discréditer et d’offrir au cœur de village un espace public à partager. L’extension a la forme d’une équerre ouverte pour tenir l’espace de la place, tendre ses bras pour accueillir les visiteurs et se donner comme le lieu naturel de l’entrée de l’équipement, tout en répondant aux conditions climatiques locales.

La mise en œuvre contemporaine de formes et de matériaux traditionnellement utilisés dans la région, offrira au bâtiment une image neuve et néanmoins ancrée dans son histoire. En ce sens, les volumes reprennent le principe des toitures à deux pentes avec un faîtage horizontal, caractéristique de l’architecture des montagnes. Ce faisant, les volumes allongés du bistrot polaire et de la galerie affirment leur fraternité avec les volumes anciens en second plan, ne les discréditent pas, participent du même horizon et les relient. C’est la forme du plan, inspirée des mondes polaires qui induit une autre géométrie plus spécifique. Si les techniques traditionnelles de charpente bois sont ici à l’œuvre, l’image apparue est celle d’un bâtiment à vocation culturelle. De même, le choix du bardage poursuit cette réflexion. La tuile de métal appartient à la culture jurassienne moderne, mais aussi, dans une version plus lumineuse, plus technologique à la peau des stations polaires et de grands équipements culturels internationaux. Les volumétries existantes, conservées, sont isolées par l’extérieur afin de leur assurer une performance énergétique optimale. La mise en œuvre d’une nouvelle enveloppe leur donne une image contemporaine adaptée au nouvel usage. Cette nouvelle peau est métallique perforée selon un motif inspiré du givre. Les couleurs blanc et métal laqué confèrent une unité. Le bois omniprésent, la couleur blanche des murs et du mobilier, le noir brillant des sols et la transparence du verre apporteront lumière et confort aux espaces intérieurs.

Les spécificités environnementales du projet sont l'adéquation entre des usages et des ambiances très différentes. Du point de vue énergétique, l'enjeu est à la fois d'adapter et d'améliorer les bâtis existants, de proposer de nouveaux bâtiments économes, tout en optimisant la récupération de toutes les énergies notamment sur la patinoire équipement énergivore par définition. Dans la relation intérieur/extérieur, des extensions en terrasses permettent d'offrir des lieux et des ambiances praticables en toutes saisons. En terme de confort, les choix faits sur le projet privilégient l'accès à l'éclairage naturel, les questions de conforts d'été et d'hiver sont traités de façon passive pour tous les locaux, sauf ceux qui nécessitent une ambiance spécifique tels que le musée, les archives, la patinoire etc... Les choix de matériaux et techniques se sont portés vers des matériaux sains et naturels et sur des solutions éprouvées et pérennes (chaufferie bois, double - flux, sols caoutchouc et linoléum, bardage et toiture zinc ...).

atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-3.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-4.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-7.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-1.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-8.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-5.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-2.jpg
atelier-architecture-philippe-les-mondes-polaires-paul-emile-victor-_-qe-et-bbc-premanon-les-rousses-39-6.jpg
Back
Rechechez parmis nos projets
Close

Entrez votre mot clé